Sharing Emergency Medical Service informations

mise à jour/update : 25/03/08 - Bienvenue - Bienvenido - Welcome on EMS World Tour, the EMS website

















on

Page

Page

Page
(gyro93 & Alex)

Page events

Page PRESS (livres & books)

(french only)







SEND US INFORMATIONS
ABOUT EMS IN YOUR
COUNTRY...CLICK HERE

Looking for...
EMS Worldtour project
come to HERE


An example of EMS Worldtour page,
see



(NHS ambulance service campaign)















ANGLETERRE

COUNTRY INFORMATIONS:

 

CAPITALE LONDRES
REGIME Monarchie parlementaire
SUPERFICIE 224 880 km²
POPULATION 59 200 000
MEDECINS (pour mille) 1.8

 

 

haut de page

E.M.S. ORGANISATION:

Les soins d'urgence en Angleterre sont nés pendant Le Blitz de WW2, après la fin de la guerre mondiale, les anglais espérait que les inégalités s'effacent.

Géré par le   (National Health Service - 1949) permettant une gratuité des soins à tout résident, le financement est assuré à 94% par l'imposition générale

Le système Anglais a grandi autour du déficit du nombre d'infirmiers et de médecins, d'ou l'emergence de cette jeune spécialité.

Réforme en 1999: collaboration entre prestataires de soins (Trusts hospitaliers) et acheteurs ( PCG) + faible part du PIB consacré aux dépenses de santé ( 7%)       (moy = 8,6%)

Fermeture de 2/5 des lits d’hospitalisation de 1982 à 1998 avec augmentation de 2/3 des hospitalisations : renforcement des alternatives à hospitalisation

MG= passage obligatoire vers les soins secondaires sauf urgence

Création en 2000 de 42 “walk in centers”, centre de consultations rattachés aux Urgences

Médecine d’urgence=  spécialité médicale (+10 ans)

   Le service d’ambulance dépend du NATIONAL HEALTH SERVICE (NHS)

Un service compartimenté sous un seul numéro d’alerte : le 999, ou vous trouvez la police, les pompiers, le service d’ambulance, les gardes côtes, le sauvetage  en montagne, le sauvetage en profondeur, ou les urgences nucléaires.

Une Loi britannique dit que tout sujet qui requiert l’assistance d’une ambulance doit se voir satisfait, pour cette raison, le service ambulancier du « NHS trust » (système de santé anglais) est quasiment seul et unique sur le territoire pour assurer les soins urgents, les transports sanitaires primaire et secondaire, les accompagnements de personnes aux consultations et les retours à domicile.

Pour ce faire, 2 services : Accident & Emergency et Patient Transport Service.

Le service A&E voyant son nombre d’intervention exploser depuis ses 10 dernières années doit communiquer sur les raisons d’être des « A&E teams » qui sont utilisés comme des taxis, raison de campagnes publicitaires présentant les différences entre un équipage de taxi et celui d’une ambulance.

 

La prise en charge des démunis est assurée par le « NHS charity found ».

Utilisation massive par les « control room » de l’informatique, et par les équipes des systèmes GPS embarqués à double sens, permettant ainsi une réponse plus rapide des secours et une maîtrise totale des moyens.

Les coordinateurs savent en permanence sur des écrans GPS et ce grâce au traqueurs la position et l'évolution de leurs moyens permettant ainsi d'envoyer le moyen le plus proche de la victime.

Par ailleurs, certains conté disposent de système de prédictions qui analyse les activités des 5 dernières années, permettant de prédisposer des équipes à des emplacement donnés comme accidentogène à certaines heures.

Il faut savoir que le service ambulancier perçoit son budget au regard de sa capacité à réaliser les « call A » (détresse vitale) dans les délais appartis par le gouvernement "the Board" (moins de 8 minutes) dans un pourcentage « rates » fixé par le ministère de la santé, et ce quelques soient leurs trajets.

call A urgence vitale 75% en moins de 8 minutes
call B urgence non vitale 95% en moins de 14 minutes
call C non urgent ou maladie pas de délais fixe
doctors urgente calls transferts à la demande d'un médecin (domicile > hôpital) 95%  à plus de 15 minutes

Tous les mois sont édité les " board reports" qui donne les résultats et classement des différents services sur le territoire ou à l’intérieur d’un même conté.

C’est la raison pour l’utilisation importante de moyens rapides tel que les voitures puissantes, les motos, l’hélicoptère et depuis quelques années, les équipes vélo.

Pour renforcer ce dispositif, ils disposent de la possibilité d’équiper les moyens privés des personnels « paramedics » d’avertisseurs lumineux, sonores et de matériel de secours, et dans chaque ville, quartier, de former des « community responder » (civil disposant de la formation Basic Life Support) pour porter les premiers secours de proximité à la demande de l’autorité ou du « control room ».

Ainsi un paramedic en repos chez lui peut être déclenché pour une urgence dans son quartier, et donc assurer une prise en charge dans des délais imbattables en attendant l'ambulance.

 

Certains conté aux zones étendues peuvent être amenés à prédisposer des équipes à certains endroits qu’un programme informatique fixe au regard des statistiques des 5 dernières années, en un lieu, une heure ou sur les 5 dernières années, le nombre des accidents à été plus élevé qu’ailleurs.

On trouve peu de médecin sur le terrain, là aussi, il s’agit de la volonté des médecins de participer ou non aux gardes d’urgence, certains rares hôpitaux ont monté des structures type SMUR nommée « County Hospital Accident and Emergency Flying Squad » (très rare et en voie de disparition si ce n'est disparus), d’autres participent avec les paramedics aux gardes d’urgence, les « Flying General Practician » ou les « Flying doctors », le service d’ambulance leurs mettant à disposition un marquage, du matériel de soins et des avertisseurs. IIs sont aussi présents sur certains hélicoptères en collaborant avec les « Flying paramedics » aux interventions primaires ou secondaires, ce moyen étant très utilisé de part sa rapidité d’intervention, sa capacité à se poser n’importe ou (le pilote seul maître décide de sa zone de poser et n’a aucune obligation de police ou de pompier sur « DZ », d’être totalement autonome, la fragilité de cette organisation tient au fait que le contrat étant personnel, ce sont le disponibilités des médecins qui font qu’il y a ou non un médecin de garde (aucun tableau de garde n’est établi)

L’inconvénient des moyens héliportés est qu’ils n’ont aucune subvention publique, ils sont assujettis à la charité des donateurs privés et donc régulièrement mis à contribution sur des show, et des opérations de collectes, d’autres comme le « Helicopter of Emergency Medical Service » de Londres disposent de sponsor comme V.....M..... mais ne peuvent exclure un important merchandising (très sympa pour les collectionneurs) et des postages massifs pour la récolte de dons et donc le fonctionnement du service.

Les services partageant un moyens avec la police doivent payer leur part alors que la police et donc l’Etat à travers sa municipalité paye la sienne.

Chaque sujet de sa majesté doit disposer d’un médecin de famille (General Practician), référent de la santé des patients, système ayant néanmoins trouvé ses limites, de nombreux patients appliquant cette règle sont invités par les répondeurs à composer le 999 et à s’orienter ver les « Emergency Room ».

La réponse de la NHS  fut pour contrer cette dérive la création de "NHS direct", numéro gratuit ou un infirmier suit des protocoles agrées pour donner des avis, voir transmettre au 999 mais en tout cas soulager le nombre d'appel à la centrale d'urgence, souvent dans le même bâtiment.

Sans compter les PTS agent, les ambulanciers sont de 2 niveaux différents technicien ambulancier (E.M.T-basic) ou paramedic (EMT-paramedic), ils travaillent sur protocoles, et répondent aux appel d’urgence

call A: 75% en 8 minutes

call B et C: 95% en 14 minutes

Emergency doctors : 95% en 15 minutes

call prioritisation LAS

The LAS are using a news priority despatch system (AMPDS). Below are the definitions of the categories

CAT A CALLS ;

RED 1 - Actual death imminent (Unconscious not breathing)
RED 2 - Possible death imminent (Unconscious/not alert but breathing, or with other signs like mechanisim of injury)
RED 3 - Risk of imminent death (breathing and conscious but at high risk)

N.B. All calls to children aged 2 and under automatically get a "RED 3" regardless of diagnosis.

CAT B CALLS ;

AMBER 1 - Definitely serious (not immediately life threatening ,but requires urgent on scene assessment ,treatment and conveyance)
AMBER 2 - Possibly serious (not immediately life threatening and on specific gain from immediate treatment on scene or in an A&E)

CAT C CALLS :

GREEN 1 - Requiring assessment and or transport (not life threatening or serious, but needs assistance)
GREEN 2 - Suitable for telephone triage and or advice (probably no need for transport telephone consultation can be used to determine the health care needed)

Le patient participe à toute les mobilisations dont il est capable, les ambulanciers protègent leurs dos en utilisant des brancards et des systèmes de mise à bord de l’ambulance sans portage, ils réduisent ainsi le nombre d'arrêt de travail, en évitant les accidents de dos,

Lors des gardes de nuit, les ambulanciers n'ont pas le droit de dormir réduisant leur temps de réactivité, et donc leurs délais d’interventions.

Les patients sont brancardés les pieds devant, plus agréable de voir ou l'on va que d'avancer à reculons sans savoir ce qui se trouve devant ( ou derrière...) nous.

Les techniciens ambulanciers sont seulement sur les ambulances, alors que les paramedics arment tous les types de moyens d’interventions.

Les ambulance Saint John’s et la Croix rouge sont les 2 principales associations, assurent la couverture des évènements culturels et sportif, ne participent que très rarement aux activités d’urgence sauf catastrophes, malgré un parc de véhicule récent et sont très présents dans la formation aux premiers secours.

De part la Loi Britannique qui fournit une ambulance à tout ceux qui le demande, les moyens privés sont en nombre limités et assurent des prestations variés, quelques transferts secondaires, consultations, évènementiels, et participations aux tournages.

Une très large diffusion auprès du public est en cours, elle est entrée dans de nombreux lieux publics (aéroport, gare, centre shopping), et vise maintenant à installer des appareils chez les patients à risques et auprès des « first responder ».

délais intervention en cas d'urgence (red 1) < 8 minutes

plan rouge = major incident plan

Quelques programmes achevés en 2004:

  • "Emergency care practitioner" qui sont des paramedics entraînés spécialement pour répondre aux situations "non life threatening" mais urgente et complexes, qui nécessitent de la part du professionnel observation, évaluation, et orientation des patients, déchargeant ainsi les envois d'ambulances non justifiées. Cette unité peut par exemple convoyer le patient à l'hôpital dans la voiture du paramedic, traiter sur place les blessures légères, transporter vers les services de consultations (walk in centre), ou arranger consultations, rendez vous, et assistance pour les patients qui ne nécessitent ni ambulance ni service d'urgence.

  • programme "make-ready" pour le controle des infections et la matério vigilance en instaurant un programme hygiène et vérification au début de chaque garde

  • "NHS direct" permet à la population d'être orienté par téléphone vers les services adéquat avec pour la première fois une possibilité pour ces opérateurs (infirmiers ou personnels formés) de dire NON à une demande d'ambulance.

  • programme "CARDIAC CARE", renforcer à grand coup de médiatisation, la diffusion de la formation à la prise en charge des détresses cardiaques (formation grand publique à la RCP, formation lecture ECG et protocoles comme Fibrinolyse pour les paramedics, développer les first aid responders avec DSA et les DA voir DEA public access)

Quelques programmes pour 2005:

  • continuer à essayer d'atteindre la cible gouvernementale de 75% de catégorie A (life threatening calls) prise encharge en moins de 8 minutes

  • essayer d'atteindre les cibles gouvernementales pour réduire les délais de prise en charge des catégories B et urgent call (non life threatening calls)

  • développer les procédures "make ready"

  • développer et installer les "emergency care practitioner" (cf ci-dessus)

  • finaliser une nouvelle structure de service de lit d'urgence, puisque le NHS ambulance service gère ces lits avec la présence d'un paramedic ayant pour tâche de libérer l'équipe et de surveiller les patients le temps de la prise en charge par l'équipe soignante, il y a donc une gestion de disponibilités de ces lits par le comté

  • "non urgent care service" un nouveau service de soins non urgent permettra d'ici peu de transferer une partie des patients prises en charges par les "A&E" units aux PTS, il s'agit de recentrer l'activités des premiers sur les urgences, la réduction des délais d'intervention et la réduction du temps d'immobilisation des équipes pour des cas non urgent souvent transferts secondaires, consultations arrangés par les professionnels de santé et autres missions secondaires 

et encore...formation des ambulancemen à assister les personnes âgées dans la prévention des chutes, ordianteurs embarqués, mais aussi des procédures dans la protection des enfants ou des personnes vulnérables, la gestion d'un fichier informatique médical centralisé sur les patients malades mentaux à risques important de passages à l'acte, et la création d'un comité d'éthique permettant un rapprochement entre la population et le service ambulancier.


In the UK, ambulance services are provided under the National Health Service through local ambulance 'trusts'. Each trust is specific to a county or area, and so the country is divided across a number of ambulance trusts, in a similar way to the British Police are. There are 31 ambulance trusts in England but there are likely to be several mergers in 2006 which will result in fewer trusts.

Diagram and text from http://www.nhs.uk/England/AboutTheNhs/Default.cmsx

Most trusts offer three levels of personnel for service: care assistants, technicians and paramedics. Care assistants operate PTS (Patient Transport Services), which is largely concerned with the moving of patients between hospital and home. Technicians and paramedics crew the emergency ambulances, providing more urgent transport and also paramedical care of casualties. Occasionally, when not attending emergency incidents, technicians and paramedics may help out with PTS duties. Ambulance Trust's performance is measured. The Governments targets are to reach 75% of Category A (life threatening) calls within 8 minutes. A number of initiatives have been introduced to assist meeting these targets, including Rapid Responders and Community Responders.
Ambulance crews work a shift rota, and working nights and public holidays is seen as part of the job. Many people start out in a PTS role to gain experience of patient care, and then progress onto additional technician training at a later date. This has always been the classic method of entry into the ambulance service, although more recently some Universities have started to offer paramedicine degrees, with guaranteed direct entry into technician status on completion. These courses are somewhat controversial, with some more experienced ambulance staff arguing that such a fast-track approach misses the experience of PTS where recruits learn vital interpersonal skills. Direct entry to paramedic is not available, and can only be achieved via the technician route. Many trusts receive several hundred applicants per place, and this allows them to be very discriminating.
Technician training in many trusts is a 10 week course, usually residential. The IHCD division of Edexcel provides the qualifications for ambulance technicians and paramedics, and qualifiers become known as "state registered" or "IHCD registered". Without this registration, crewing of emergency vehicles or administration of certain medical techniques is forbidden.
Private ambulance services are becoming more common in the UK, along with the traditional voluntary sectors, such as the Red Cross and St. John Ambulance. However both the voluntary and private services tend to be concerned with PTS, and it is rare (although not unheard of) to find an emergency being attended by a non-NHS ambulance. The relevant UK legislation applies to all ambulances with no discrimination as to who owns or operates them. The majority of UK Private Ambulance Services are members of the British Ambulance Association.
In the UK, a minority of NHS ambulance staff are highly critical of the voluntary and private services, and there may exist an elitist attitude within some trusts. This may stem from hatred incurred during the various ambulance strike actions, where private, voluntary and military ambulance services have stepped in to provide cover, being referred to as "scabs". Most trusts are more positive about the additional services, even welcoming them as a means to reduce their own workload.

LÉGISLATION AVERTISSEURS:

AVERTISSEURS LUMINEUX A ECLATS

AVERTISSEURS SONORE

RISES AND FALLS

NUMERO D'APPEL:

POLICE - FIRE - AMBULANCE

999

POLICE -FIRE - AMBULANCE

112

MOYENS:

Patient Transport Service

CARE ASSISTANT

BLS

2 EMT-B

ALS

1EMT-B +1 EMT-P

ALS

(rapid response car, moto, vélo)

1 EMT-P

FLYING DOCTORS/HEMS

EMT-P  + MEDECIN

 

NIVEAU FORMATION:

CARE ASSISTANT (PTS)

2-4 semaines

EMT-B (TECHNICIEN)

20 semaines + 1 à 2 ans sous supervision

puis titre QUALIFIED AMBULANCE TECNICIAN

EMT-P (PARAMEDIC)

1 an EMT-B obligatoire

puis stages et cours avec possibilité de qualifications académiques* en science paramedicale et soins pré hospitaliers pour le titre d' "emergency practitioners' " combinant paramedic et cursus soins infirmiers

3 ans de supervision avant le titre de

QUALIFIED AMBULANCE PARAMEDIC

puis cours de re-certification tous les 3 ans

* ces cours accessible aux plein temps et mi-temps sont ouverts depuis 1989 à l'université de Herfordshire ( www.herts.ac.uk ), et se  sont développés depuis quelques années dans différentes universités
( www.coventry.ac.uk - www.plym.ac.uk - www.brookes.ac.uk/schools/hcs ) offrant des possibilités de cours sur 4 ans (36 semaines par an) pour les pleins temps et donnant accès aux emplois de paramedics ou d'infirmier(e)s; Sur 2 ans pour les mi-temps déjà paramedic ou infirmière et donnant accès à un diplôme de Soins d'urgence; Un autre programme de même durée pour les personnels Paramedic en activités pour l'obtention d'un diplôme d'Etat de Paramedic.

The new Pre-hospital guidelines for use in UK ambulance service est sorti et reprends l'ensemble des directives et protocoles réalisables par ces paramedics.

Les protocoles permettent aux techniciens de l'urgence, par exemple, administration d'Aspegic dans les douleurs thoracique, d'entonox pour les douleurs traumatiques, et mise en place actuellement des protocoles ECG 12 pistes, de la telemetrie, et thrombolyse.

 

haut de page

DOCUMENTS:

 

haut de page

SPÉCIAL:

haut de page

INFOS:

www.thamesambulanceservice.co.uk

 

 

 

 

 

haut de page

 




(c) James 2006 - CONTACT - ADVERTISING - CREDIT - THANKS